Vive l’agro-révolution française !

À la découverte des alternatives agroécologiques dans un monde agricole en pleine mutation

Dans le cadre de l’éco-défi de novembre « Découvrir des lectures engagées et inspirantes », Natasha du blog Echos Verts m’a gentiment proposé de présenter un ouvrage en lien avec des questions écologiques ou plus largement éthiques. J’ai immédiatement pensé à un livre traitant de questions agricoles et plus particulièrement d’agroécologie, d’autant plus que le master que je suis cette année couvre assez largement ces thématiques. Seul problème : à ce moment là, je n’avais pas encore lu de tel livre, et j’étais précisément à la recherche d’un ouvrage synthétique et accessible sur ces questions ! J’ai donc commencé à demander conseil autour de moi et après maints hésitations, j’ai fini par arrêter mon choix. C’est donc avec grand plaisir que je vous présente aujourd’hui l’ouvrage de Vincent Tardieu, Vive l’agro-révolution française ! 

Journaliste scientifique spécialisé sur les questions agronomiques et écologiques, Vincent Tardieu a une affection particulière pour les enquêtes longues de terrain. Au terme d’une enquête d’un an et demi, à la rencontre de nombreux acteurs, il nous livre ici un reportage complet, rigoureux et accessible sur la diversité des alternatives agroécologiques… dont on comprendra vite qu’elles dépassent largement le cadre de l’agriculture biologique. Je vais tenter ici d’en exposer les points forts, et éventuellement quelques  limites.

334KOEH
334KOEH

Un premier aspect positif concerne la rédaction : l’auteur écrit dans un style très accessible (parfois à la limite du langage oral). L’organisation en chapitres thématiques est conçue de façon à pouvoir les (re)lire séparément, et la subdivision en sous-parties ainsi que la présence ponctuelle d’encadrés en rend la lecture plutôt agréable. Le livre contient au total 20 chapitres, il est donc assez conséquent, ce n’est pas un livre de poche. Il a en revanche l’ambition, atteinte de mon point de vue, de dresser un panorama le plus exhaustif possible des mutations d’un monde agricole en crise.

L’auteur appréhende l’agroécologie comme un ensemble formé par la grande diversité des approches, des techniques et des itinéraires agricoles qui se donnent pour objectif de minimiser leurs impacts environnementaux. Une liste de ces « principales agroécologies » est disponible en annexe de l’ouvrage : agriculture biologique, agriculture de conservation, agroforesterie, biodynamie, ou encore permaculture.

5973_couv_agro.indd

A travers les témoignages d’un grand nombre d’acteurs (chercheurs, agriculteurs, techniciens), Vincent Tardieu souligne la diversité de cet « arc-en-ciel agricole » mais aussi la possible complémentarité de ces approches. Il pointe les interactions et parfois le rapprochement entre monde agricole et monde de la recherche. En effet, l’agriculteur en quête d’alternatives se fait parfois chercheur… et inversement ! Les 12 premiers chapitres sont ainsi consacrés à la découverte des ces alternatives, tandis que les 8 chapitres suivants s’attachent à explorer les dimensions économiques, culturelles et politiques concernant l’évolution du monde agricole (il évoque ainsi la question des verrouillage institutionnels et souligne le caractère central du débat sur les rendements et les revenus agricoles, qui cristallise les oppositions).

Etant assez exigeante sur le degré de rigueur de ce type d’ouvrage, je dois avouer que j’avais quelques appréhensions avant d’en débuter la lecture… mais j’ai été agréablement surprise de ce côté là. L’auteur a indéniablement effectué un véritable travail de recherche et fournit de nombreuses références scientifiques pour illustrer ses propos et ceux de ses interlocuteurs. Il a aussi le grand mérite de garder son esprit critique et de conserver une posture prudente : il s’attache ainsi à confronter différents points de vue et à rendre compte des controverses et des incertitudes existantes. Nul angélisme dans ses propos, l’auteur veut appuyer son optimisme sur des bases solides !

En bref : une lecture que je conseillerais sans hésiter à toute personne intéressée par ces questions, et à la recherche d’un ouvrage complet, accessible et rigoureux.

<<<<<< Découvrir No Impact Man sur le blog Sakaïdé

              Découvrir Ce que l’argent ne saurait acheter sur le blog Les Mots Ailés  >>>>>>

Publicités

10 commentaires

  1. Je te remercie grandement pour cette idée de lecture qui m’intéresse vraiment !
    Cette semaine, j’ai assisté à 2 journées de conférence, l’une sur l’agroécologie et l’autre sur l’avenir de l’agriculture (et l’agriculture de l’avenir). Celle sur l’agroécologie tournait beaucoup trop autour de méthodologies axées sociétés qui finissaient par être déconnectés des réalité de terrain. Dans l’autre, plus « conventionnelle », on a du mal à quitter certains paradigmes même si, venant d’une faculté d’agronomie, les progrès sont spectaculaires.
    Si l’auteur en question a été investiguer auprès des acteurs directs, et si tu recommandes l’ouvrage, alors je parie que c’est un bon investissement 🙂
    Bon dimanche Irène !

    J'aime

    1. Merci ! je dois le mettre à jour depuis un moment en précisant davantage les points forts et points faibles (bon surtout les points forts, c’est assez clair que j’ai bien apprécie ce livre) 🙂

      J'aime

  2. Je découvre ton chouette blog et il faut bien le dire, différent des blogs que je suis habituellement… et avec grand plaisir! Merci de nous présenter Vincent Tardieu, je m’intéresse beaucoup à l’agro-écologie et je file voir si ils ont son ouvrage à la médiathèque. En ce moment je lis « La révolution d’un seul brin de paille » de Fukuoka Masanobu, son approche est un peu moins scientifique (bien que s’en est un) mais sa façon de penser et son expérience sont très intéressantes.

    J'aime

    1. Merci pour ton gentil commentaire 🙂 je suis un peu frustrée de ne pas pouvoir alimenter plus régulièrement ce blog, j’ai pas mal de travail en ce moment…mais les retours comme le tien m’encouragent à me libérer du temps ! J’ai entendu parler du livre que tu cites, je crois qu’il a fait partie d’une sélection de livres que Natasha avait présentés sur son blog Echos Verts. Mais je ne l’ai pas lu par contre ! Bonne journée à toi

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s